CognitifLuc Trunzler

Une définition de l’Intelligence Artificielle

Logo NXU sans fond

Une définition de l’IA

 

 

Un billet volontairement court qui pousse à la critique et au challenge ! N’hésitez pas à partager votre avis en commentaire ci-dessous !

 

Qu’est-ce que l’IA, ce terme introduit par John McCarthy en 1956 ?

 

L’Intelligence Artificielle est pour moi, au sens littéral du terme, la capacité pour une machine (artificielle) à réaliser un raisonnement (intelligence).

Il est encore davantage coutume d’employer le terme de “calcul” plutôt que de “raisonnement” quand on parle de machine, cela changera peut-être un jour.

Ce raisonnement (calcul) pouvant être plus ou moins complexe et étendu, il existe différents niveaux d’intelligence artificielle (IA). Ces niveaux d’intelligence artificielle ne seront pas perçus de la même façon suivant l’époque.

 

Si on avait en effet mis dans les mains d’un professeur de mathématiques du début du 20ème siècle une calculatrice scientifique de poche, celle-ci aurait été largement perçue comme de l’intelligence artificielle avec sa capacité et rapidité de calcul inimaginable pour l’époque, le tout dans une toute petite boite verte en plastique…  (La première calculatrice scientifique de poche a été commercialisée par HP en 1972, la HP-35 ; elle n’était pas verte mais elle coûtait quand même aujourd’hui l’équivalent de $700 !)

 

Aujourd’hui en 2018, l’état de l’art de l’intelligence artificielle renvoie davantage au deep learning (apprentissage profond) là où il y a quelques années, on parlait plutôt de machine learning (apprentissage automatique).

 

Force est de constater que ce qui aujourd’hui est considéré comme de l’intelligence artificielle ne le sera plus demain.

La définition de l’intelligence artificielle est donc relative à nos avancées technologiques à un moment donné de notre histoire.

 

Certains scientifiques et stars des GAFA se projettent désormais sur ce qui constituera l’intelligence artificielle de demain ; au point de dénigrer et qualifier notre état de l’art actuel comme de l’intelligence artificielle faible par opposition à l’intelligence artificielle forte.

Cette dernière serait davantage autonome et transversale que l’état de l’art actuel ; dotée de conscience, cette intelligence artificielle forte pourrait évoluer indépendamment de la main de l’homme sur n’importe quel sujet ; chose en effet impossible aujourd’hui.

Certains prédisent une intelligence artificielle forte en 2030, d’autres en 2100 et d’autres jamais 🙂

 

Quoiqu’il en soit, si cette “intelligence artificielle forte” est atteinte un jour, elle sera à son tour dépassée au même titre que notre bonne vieille calculette verte ! Ce qui laisse présager des qualifications futures de l’intelligence artificielle encore inimaginables aujourd’hui 🙂

 

Ceci est un premier billet à challenger lors de la première commission NXU Cognition et IA !

A suivre : une tentative d’une cartographie et état de l’art des différentes disciplines de l’IA…

 

 

 

 

Luc Truntzler

 Président de la commission Cognitif et IA

 

Vous pouvez retrouver ce texte en téléchargement sous format PDF en cliquant sur le lien suivant : Definition IA par LUC TRUNTZLER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *