Luc Marta de Andrade

Chronique d’un NXU 1 : L’espoir du progrès

Chronique-NXU-ThinTank-NBIC

Chronique d’un NXU 1 : L’espoir du progrès

 

Ceci est la première chronique d’une longue série consacrée aux différents entretiens que peuvent réaliser les membres de NXU. Mais pour l’heure place à la première Chronique d’un NXU : l’espoir du progrès.

 

Une rencontre enrichissante

Cette semaine nous avons rencontré un responsable d’activité dans une très grande direction digitale d’une très grande entreprise…

Il a quelques années de moins que moi… quelques… enfin… Disons qu’il appartient à ces nouvelles générations dont la vie sera fortement impactée par la révolution NBIC.

Nous avons évoqué NXU, nos publications, notre site. Le sujet l’intéresse fortement. Selon lui, nos messages sont teintés de négatifs, et ne laissent pas entrevoir les formidables espoirs engendrés par les NBIC. Je dois reconnaître que nous sommes perturbants en évoquant l’éthique de responsabilité à l’égard des générations futures, les boucles de rétroaction, les destructions d’emploi associées à l’IA, le bouleversement des modèles sociétaux et économiques. Sans oublier Laurent Alexandre évoquant les GAFAs comme véritable pouvoir politique ! Il l’a encore fait tout récemment

Ces sujets sont l’expression d’une réflexion profonde, réaliste, donnant tout son sens à l’objet même de NXU : bien comprendre l’avenir promis par les NBIC, déconstruire et reconstruire nos modèles sociétaux. Laurent Alexandre à raison de laisser entendre que nos états ne sont pas assez engagés, permettant ainsi aux GAFAs de devenir un pourvoir mondial dominant. Et NXU à une réelle vocation en mesurant l’impact pour proposer des pistes de solutions.

 

Les opportunités du progrès des NBICs

Pourtant, cette rencontre a été pour moi révélatrice.

Elle m’a fait prendre conscience que, si notre démarche analyse les problèmes posés par les NBIC, elle ne doit  pour autant pas en occulter les vertigineux progrès. Transhumanisme, homme augmenté, c’est plus de force, plus de puissance intellectuelle, plus de moyens, plus de vie… et en bonne santé.

Et personne ne refusera ce progrès, sauf les quelques tenants irréductibles d’une forme de déclin idéologique… peu importe, le courant sera irrésistible.

Anticiper et soigner grâce à la biologie, la génétique, les nanotechnologies est fantastique. L’Intelligence Artificielle, la robotique vont produire à notre place. Diminuer nos tâches inintéressantes, fastidieuses, épuisantes.  Permettre aux métiers à forte valeur ajoutée d’être encore plus performants, de se concentrer sur l’essentiel.

A la veille de la deuxième conférence de NXU, je veux véhiculer ce message au travers de cette Chronique d’un NXU. Parce que tout est possible…. Comme jamais auparavant. Et vite…. Très vite !

Tout, c’est-à-dire des années à venir fabuleuses pour l’homme…

Et ceci sera possible si on va au fond de la connaissance (heuristique de la peur) en prenant en compte les risques pour nos enfants.

Heuristique de la peur versus réglementation de la peur. Pour mieux nous libérer…

 

Luc Marta de Andrade / Président-Fondateur de NXU

Une réflexion au sujet de « Chronique d’un NXU 1 : L’espoir du progrès »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *